La batterie Vorochilovskaia

+7(4232)228035
Russky Island

L'île le Russe est célèbre non seulement par ses curiosités surprenantes naturelles, mais aussi par les miracles faits par l’homme – en particulier, les ouvrages de fortification uniques dispersés à son territoire. Parmi eux – il y a a batterie Vorochilovskaia – le vrais miracle de la technique militaire et la fierté de Vladivostok. Chaque année mille amateurs de l'histoire navale partent pour l'île pour la voir.

Dès le début des années 1930 l'Extrême-Orient soviétique se trouvait dans les conditions de la menace constante du côté de la flotte japonaise. A cette époque-là les abords maritimes à Vladivostok étaient protégés principalement par les batteries littorales d'artillerie de 180-mm, qui – à toute leur solidité et le fonctionnement – néanmoins, ne pouvaient pas sûrement arrêter la progression des navires de ligne ennemis en cas de l'attaque inattendue des grandes forces de navire. C'est pourquoi en 1931 on a pris la décision d'intensifier la défense des côtes de Vladivostok, pour quoi construire la batterie de tourelle d'artillerie de 305-mm dans les alentours de la ville.

Par la place de sa disposition on a choisi la hauteur sur le sud-est de l'île Russe, non loin de la plus grande baie Novik. On a planifié d'installer la batterie de manière qu'elle ne soit pas visible de la mer, et pour le camouflage plus sûr - utiliser le paysage naturel du terrain. Puis la construction a commencé et elle durait plus de deux années quaand on accomplissait la grande partie travaux de rocher, en béton et de travaux souterrains. Pour l'armement de la batterie on a utilisé deux installations blindées de tourelles retirées du navire de ligne "Poltava". Les troncs des instruments et les détails des tours ont été transporté sur l'île Russe par les péniches, et ensuite à la place de l'installation – par le chemin de fer spécialement construit. En 1934 la construction de la batterie littorale était terminée, et elle a reçu le nom de Kliment Vorochilov – le commissaire du peuple de la défense de l'Union Soviétique.

La batterie littorale de tourelle d'artillerie 305-mm est devenue la première et la dernière batterie d'un tel grand calibre créée à la période soviétique. La situation réussie et de puissants ouvrages de fortification la faisaient pratiquement invulnérable pour le feu de l'adversaire. Les tours de la batterie se liaient par le couloir souterrain de la longueur 250 mètres. Sous chacun d'eux sur trois étages s'installaient les dépôts de munitions souterrains, les locaux habités et la technique. L'épaisseur du cintre en béton faisait plus de trois mètres, grâce à quoi la batterie Vorochilovskaia pouvait subir l'atteinte de la bombe d'avion par le poids à une tonne. Ses canons étaient ajustément capables de frapper les buts sur la distance de 35 km, de plus on peut faire participer simultanément tous six canons. La batterie a produit le premier coup de feu en 1939, et il faut admettre, pour tout 63 ans de son existence au poste de combat elle n’avait l'occasion que de faire les coups de feu d'étude.

Jusqu'à 1997 la batterie Vorochilovskaia servait de la défense sûre des frontières russes d'Extrême Orient, et puis elle était déduite de l'équipe de combat de la défense des côtes. Une année plus tard à sa base on a créé le musée homonyme– la filiale du musée militaire-historique de la flotte du Pacifique, qui est ouverte aujourd'hui pour les excursions organisées, ainsi que pour la visite indépendante. Son exposition sous le nom «l'Île Russe – d'artillerie», installé dans les locaux de la batterie, garde les artefacts précieux historiques : les cartes du début du XX siècle, les portraits des premiers commandants de la batterie Vorochilovskaia, les photos de la construction de l'objet, les modèles des appareils. Ayant visité seulement au-dedans, ayant étudié les couloirs et les souterrains de la batterie, on peut sentir, quelle force menaçante elle representait à son époque.

Comment y parvenir. On peut parvenir de Vladivostok par le bac (40 minutes) ou par la vedette (20 minutes).

L'évaluation moyenne
8
Évaluations: 11
Évaluation

 

Cliquez ici pour évaluer
Commentaires
Commentaires: 10
Александр

Очень интересно, следующий раз хочу с экскурсоводом еще сходить)

14.05.2016 v.
1
Вера

Полностью погружаешься в прошлое. Историю военных лет. Здорово прийти с утра и читать каждую букву. Хорошо, что исторический памятник тщательно охраняется. Есть экскурсии.

10.09.2015 v.
1
Alexandra

Можно пострелять!:)

12.07.2015 v.
1
Константин

Ворошиловская батарея — береговая башенная батарея № 981 им. Клима Ворошилова калибром 305 мм. Батарея расположена на острове Русском. Аналогичная по вооружению батарея находится только в Севастополе.

12.01.2015 v.
2
Елизавета

Величайший исторический памятник!!! Жаль, что очень много людей...Нет ощущения погружения в то время. Все орут, толпятся, курят! В целом, очень впечатляет. Мощнейшее оружие снятое с линкора.

12.11.2014 v.
1
Дмитрий

Вот это мощь!!! С таким оружием Нам нечего боятся

18.08.2013 v.
7
Ivan

Единственная в России батарея в музейной сохранности.

03.05.2013 v.
2
Ivan

305мм орудия с линкора Полтава. Батарея снята с дежурства в 1997, сохранность идеальная, вплоть до банников и снарядов на любой вкус. На 16-метровой глубине божественный запах солидола!

03.05.2013 v.
3
Yulia

Классное место! Историческое! Музей работает с 9 до 17.

27.12.2012 v.
5
Elena

Вход - 100 руб. Дети с 7 лет - 50 руб. Выстрел из 45мм орудия - 1000 руб. Понедельник, вторник - выходной.

30.09.2012 v.
5